Bonheurs (2010) - anya tikhomirova
        
Bonheurs (2010)
Objets, photographie, vidéo (citations d’auteurs) , plantes artificielles, coussins, coffre, “offrandes”, caillous dorés,…

« Qu’est-ce qui me rend heureux ? »

La simplicité apparente de la question ne rend pas compte de la complexité et de la multiplicité des réponses.
Être en mesure de se poser cette question n’est-il pas en soi un luxe ?
Pouvoir ne pas se la poser en est-il un ?
Ne pas pouvoir se la poser est-il un signe de conditions de vie défavorables ?
En dehors des particularités individuelles, la question du bonheur ne se pose pas de la même façon qu’on ait le ventre plein ou vide.
On peut d’ailleurs ne pas s'interroger du tout, mais sans doute pour des raisons différentes selon notre localisation géographique et/ou socio-économique.

L’installation du Routoir 4 présente la vision d’un monde divisé entre ceux qui peuvent se demander ce qui les rend heureux en terme de superflu et ceux qui ne le peuvent pas.
Cette division n’est bien sûr pas aussi nette qu’elle pourrait paraître.
Chaque réponse est unique. Aucune réponse n’est complète. Toutes sont valables.
Peut-être qu’un monde idéal serait celui où chacun aurait le choix de s’interroger ou pas et serait en mesure de choisir, ou pas, entre l’essentiel et le superflu.

Voir la vidéo "Bonheurs" dans le menu "film, vidéo".
Top