Installation.
3 vidéos d'animation sonores d'après photographies

Diffusion simultanée, en boucle, sur 2 écrans plats.
Durée indéfinie

 

Unitas Multiplex, By Nature, Méditation 1 from anya tikhomirova on Vimeo.


 

Unitas Multiplex, By Nature, Méditation 3 from anya tikhomirova on Vimeo.

Unitas Multiplex, By Nature, Méditation 2 from anya tikhomirova on Vimeo.

 


La physis, la nature, le monde phénoménal étant faits de matière et interprétés par l'esprit, j'ai travaillé sur la matière de l'image photographique (images d'éléments naturels, vagues, ressac, écume, sable,..) pour en modifier la perception selon mes schémas mentaux afin de souligner l'aspect subjectif de la réalité selon qui se trouve être le sujet/observateur/concepteur.

Je me promène dans la Nature, je la regarde, je vois, elle me procure des sensations, des sentiments, mes sens la captent et mon cerveau l'interprète en tant que « ceci est la réalité ». Pourtant nourrie de ma culture et de mon histoire, mon imaginaire y voit autre chose que ce que vous y verriez. Je vois La Grande Vague de Kanagawa (Méditation 1) et plus exactement cet instant d'éternité que j'imagine aurait vécu les pêcheurs devant la vague gigantesque et griffue prête à s'abattre sur eux. Je regarde une vague, et je voie celle d'Hokusai qui n'en finit pas de vouloir déferler. Je vois, dans le ressac et l'écume, des roses de porcelaine telles le fragment d'une œuvre de Maria Loura Estevao que l'artiste m'a offert (Méditation 2). Je vois du feu dans l'eau et le sable, en auto-référence à une vidéo sur le feu réalisée plus tôt (Méditation 3).

L'image fixe est devenue mouvante, car rien, de la physis ni de l'esprit n'est définitivement figé. Tout procède d'un flux interrelationné.

Le travail sur le son fait écho à l'invisible présent. Lorsque j'ai pris ces clichés, je n'ai pas vu la vie pourtant présente dans l'océan, mais « j'entendais » intérieurement les cris des animaux marins qui peuplent cette région du monde, la respiration des plongeurs admirant le récif coralien, la roche qui au fil des siècles, des tremblements de la terre, des éboulements, s'est transformée en sable, j'y ai ressenti les abysses...

Les photographies accompagnant ces animations procèdent des mêmes réflexions.

Océan Indien 1, est la représentation figurative d'une des images de vagues utilisée pour Méditation 1.
Cette image et son support sont pourtant aussi autre chose : du vide, des chiffres, un arbre mort.
Océan Indien 2, est la représentation en chiffres, codes RVB, de cette même photographie.
Océan Indien 3, est la représentation pixellaire d'une portion de la représentation figurative d'Océan Indien 1, utilisée pour le cercle de la représentation chiffrée.

La réalité illusoirement « objective » est lue par mes sens, décodée par mon cerveau, interprétée par mon imaginaire, traduite en chiffres par le biais des convertisseurs analogique-numérique de mon appareil photo et plus tard encore transformée mathématiquement par un programme informatique.
Au final, où est la réalité ? Nulle part et partout. Que devrais-je voir en regardant ces animations , ces photographies ? Un rappel des vagues, du sable que j'ai moi-même vu ailleurs ? L'imaginaire de l'artiste à l'oeuvre ? Une série de nombres ?

Toute cette complexité se cache derrière des objets finalement simples : des vidéos esthétiques, que j'ai voulu objets de contemplation, de méditation. Contemplations qui nous ramènerons peut-être à la complexité...




Océan Indien 1 - Cadre et photographie constitués essentiellement de vide montrant une série de chiffres imprimés sur un arbre mort.




Océan Indien 2




Océan Indien 3




Océan Indien 4




Océan Indien 5
Top